FANDOM


Arrow Chapitre 3 : Fear (Traduction : La Peur).

Est le troisième chapitre du tome 1 (Issue One)

"Le Goût de la défaite est Amère, Elle ne cadre pas avec moi." - China White

Sypnosys

Histoire de China White, avant qu'elle ne devienne la mercenaire China White.

Résumé Complet

Le combat est déjà entemmer entre China White et le "Arrrow". L'asiatique se défend avec deux couteaux tandis que l'autre se défend avec son arc.

Suite au combat, Zhishan, le tuteur de la mercenaire lui demande si elle a peur. Elle répond que non et il la traite de menteuse, qu'elle empestait la peur. Qu'elle était redevenue ce qu'elle était avant, une petite fille pitoyable et apeurée.

Un grand retour en arrière se passe, on voit China White petite entrain de courir dans la maison une poupée à la main. Ses parents commencèrent à la disputer et son père la frappa et la poussa au sol. Zishan tua le père de Chien Na Wei et éllimina sa mère. La Petite se recrovilla sur elle-même, le thraumatisme lui avait blanchit partiellement le toupetavant de ses cheveux. L'assassin ne tua pas la petite fille, car il voyait en elle du potentiel.

Quelques années plus tard, L'asisatique se trouvait dans une classe d'école. Elle était rejetée et les autres la traitait de toutes sorte de nom. La fille derrière elle lui dit que ses parents étaient mieux mort et Chien Na Wei ne prit pas l'insulte. C'était la goutte qui faisait déborder le vase, elle prit un crayon et le planta dans la mains de la jeune fille. China White s'excusa maladroitement et sortit de l'école en courant.

À l'extérieur, elle retrouva celui qui avait assassiné ses parents. Elle lui demanda s'il était cenu pour l'achever. Il lui répondit que non, que suite aux événements, il l'avait rendu plus forte, que maintenant plus personnes ne la fera souffrir et que s'il elle voulait il ferait d'elle une guerrière.

La jeune fille retourna à son appartement et prit du Peroxide d'hydrogène pour décolorer définitivement ses cheveux.

Zishan était devant sa pupile et lui dit que maintenant qu'elle ressentait de nouveau la peur, il la forgera en quelque chose de beaucoup mieux.